mardi, 08 mars 2016 21:20

Declaration de la Presidente a l'occasion de la fete des femmes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

BONNE FETE MES DAMES,

Permettez-moi au nom du bureau exécutif de l’Association des Ressortissants de la Guinée Forestière en Amérique (ARGUIFA) et à mon nom personnel de m’adresser à vous ce 8 Mars 2016 journée mondiale de la femme. Je voudrais souhaiter  à toutes les femmes, mamans, jeunes fille, du monde, d’Afrique et particulièrement aux braves femmes de la Guinée, une très bonne fête de femme 2016.
 
Chères guinéenne, depuis 1909 et ici à New York, de braves femmes se sont levée sous l’égide du parti socialiste pour défendre les droits de la femme. Depuis, ce mouvement a embrassé le monde entier  par ce que les femmes étaient victimes de marginalisations et des violences de toute forme. Ce fut le cas de la femme guinéenne le 27 Aout 1977 contre la police économique d’alors. Ce mouvement donc ouvra le chemin de l’épanouissement de la femme.  
 
Aujourd’hui si nous avons un ouf de soulagement envoyant les femmes dans tous les secteurs sociopolitiques, économiques  et administratifs de nos nations, et participer à la prise des décisions, il reste cependant beaucoup à faire. Le cas de notre pays est encore plus alarment. Si les gouvernements ont fait beaucoup d’effort pour la promotion de la femme guinéenne et pour améliorer les conditions de vie de celle-ci, un effort reste à faire : le pourcentage de femmes au sein des gouvernements est toujours faible malgré la capacité de la femme guinéenne, beaucoup de femmes dans le milieu rural et urbain restent encore victimes de la violence, de la discrimination, et ou surtout restent exposées aux nombreuses difficultés pour subvenir à leur besoins de première nécessité. C’est le cas par exemple  du mariage précoce, du maigre panier de la ménagère guinéenne, du manque de proximité ou d’accès à l’eau potable, du manque de moyens d’accéder aux soins primaires conduisant à la mort de beaucoup d’entre elles en donnant la vie pour ne citer que ceux-là.
 
Conscient que la femme est le baromètre de l’humanité et qu’aucune nation ne peut connaitre un réel développement sans la participation effective de la femme, je voudrais inviter les décideurs politiques et administrative, le système des Nations Unies, les organisations gouvernementales et non gouvernementales, toutes les personnes de bonne foi, du monde, d’Afrique et surtout de la Guinée à soutenir d’avantage les femmes, à améliorer l’éducation de la jeune fille et à la protection des femmes. 
 
Chers compatriotes, si nous voulons un monde meilleur, l’éducation   de la jeune fille et surtout sa protection reste le point stratégique. Une fille éduquée est une nation éduquée.  Au nom du BEF de l’ARGUIFA, je voudrais inviter toutes les femmes guinéennes, celles  des USA et surtout celles de la Guinée forestière a l’unité dans la belle diversité socio culturelle si particulière à notre pays.  Je voudrais aussi inviter toutes les femmes de guinée forestière et amies à soutenir le bureau l’ARGUIFA par l’engagement et la participation réel et sincère dans les activités qu’il entreprend pour le renforcement de notre unité. Chères sœurs, si nous sommes unies  en retour nous pouvons unir nos enfants, nos frères, et nos époux qui sont aujourd’hui divisés à cause des politiques.  Unies nous serons fortes et nous pourrons ainsi être un modèle pour d’autres et apporter le changement positif et durable que cherchent tous les guinéens mais surtout la parité que nous cherchons tant. Le BEF a besoin du soutien des femmes de tout bord pour accomplir la mission qui lui est confiée.
 
Chères compatriotes,
 
Pour une contribution importante au développement de notre pays, nous femmes avons besoin de nous engager effectivement et sincèrement dans les activités initiées par nos dirigeants à tous les niveaux. Cette année 2016, le Thème de réflexion choisi par les Nations Unies  « l’Engagement pour la parité » pour la journée internationale de la femme va dans le même sens. La parité que nous inspirons ne peut arriver sans cet engagement réel et continu.  
 
Le BEF par ma voix en vous souhaitant une très bonne fête à vous, à vos époux, vos enfants, vous remercie aussi pour ce que vous faites déjà pour le renforcement de l’unité nationale et pour votre contribution au développement socio politique, économique et culturel de notre communauté.
 
Bonne fête aux braves et belles femmes guinéennes
 
Vive les femmes
 
Vive la Guinée
 
Mme Yaramo Elise Soumaoro
Presidente 
Lu 1162 fois Dernière modification le samedi, 01 avril 2017 17:04
Hyacinthe

Le Secretaire a la Communication et NTI

Plus dans cette catégorie : « EBOLA FREE EN GUINEE

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.